Yoga

Le but du yoga selon la conception occidentale est la quête d’une harmonie, d’une unité corps et esprit. Pour Patañjali, c’est aussi la cessation des modifications du mental (citta), sources du karma. Cet état s’inscrit dans l’instant présent, et est potentiellement accessible à tout être humain.

« Au cœur du yoga il y a un message important : tout être humain est naturellement équilibré et entier car le Soi ne peut être ni détruit ni endommagé. C’est là notre nature inhérente, et le yoga est la voie vers une plus grande conscience de cette entité intérieure, le Soi »

« Lorsque nous suivons systématiquement la voie du yoga, il prend dans notre vie une importance profonde. Intérieurement, il nous permet d’agir conformément à nos besoins, à nos intentions et aux valeurs qui nous sont les plus chères. Extérieurement, il nous apprend à renforcer notre corps, à détendre et à équilibrer notre système nerveux et à trouver la paix et la concentration sur un objet. En fin de compte, on dit que le yoga mène à la réalisation directe de notre nature véritable »


Le yoga est une
philosophie sans exclusivité : toutes les convictions, même religieuses ou humanistes, peuvent y trouver leur compte. Pour autant, le yoga n’est pas une religion. Le yoga propose l’union, les choix religieux ou non demeurant respectés. L’essentiel est la cessation des perturbations du psychique : le respect d’autrui, la paix et la non-violence (ou Ahimsâ).